Naufrage de l’Empress of Ireland, Le – Bélanger

Tags:

Lyrics

Le voyageur n’est sûr qu’à la fin
De la traversée de son chemin
Terre à bâbord, terre à tribord
Le fleuve se meurt, me berce et m’endors

Je rêve d’elle, ah! Si j’avais des ailes
Puis tout est flou, c’est le réveil
Des tôles qui craquent, sous mon hamac
Le grand remous a pris son quart de veille

Chorus

Save our souls
Save our souls
Oh Lord, save our ship, take me back home

Une sirène, déchire la nuit
S.O.S., j’entends des cris
D’enfants, de femmes, la mort sans larmes
Est bleue marine, dans la chambre des machines

Le destin frappe, les yeux fermés
S.O.S., l’Empress est en détresse
Mille cœurs qui claquent, dans l’eau se glacent
Les lames en rade, à l’ombre du Storstad

Chorus

C’est la nuit noire, en plein brouillard
S.O.S.!, c’est un cauchemar
Si loin d’Irlande, va-t-elle entendre
Cette prière de l’hinterland

Comme des cafards, sur un cadavre
S.O.S., chacun pour soi
Moi c’est la vie, toi c’est la mort
Qui fait le lit de ta vie qui s’endort

Chorus

Oh Lord, please Lord, dear Lord
Take me home!

 

Lyrics transcribed from the recording by Marie-Anne Gagnon


Leave a Reply